Lexique
Modèles d’analyse de portefeuille Imprimer Envoyer

Modèles d’analyse de portefeuille :

 

L’approche BCG (Business Consulting Group) défend la théorie selon laquelle la compétitivité d’une entreprise est directement liée à une pratique des coûts les plus bas du fait notamment de l’augmentation des volumes de production et de la diminution des temps de production. (d’où taux de croissance)

 

L’approche ADL (Arthur D. Littel) est en revanche basée sur des données variables différentes comme :

a) La maturité du métier, prenant ainsi en compte des notions bien plus étendues et de meilleure qualité que dans l’approche BCG ;

b) Le positionnement stratégique par rapport à la concurrence.

 

D’autres approches font école comme celles dites :

 

de Mc Kinsey : 3 positions (Fort ; faible ; Moyen ;) sur 2 axes L’intérêt du secteur pour l’entreprise et La position concurrentielle dans les Domaines d’Activités Stratégiques.

 

de Porter aussi appelée « Analyse industrielle » et qui porte sur :

   a) L’analyse de la concurrence, rivalité et menaces entre anciens et nouveaux acteurs ;

   b) L’attrait de solutions alternatives, concurrence indirecte ;

   c) Les rapports de force entre vendeurs et acheteurs = Pouvoir de négociation ;

plus axée sur l’environnement moteur de la stratégie et donc plus étendue encore que par ABC et ADL.

Porter est également à l’origine du concept « Chaîne de valeur » qui met en évidence pour un client le prix d’un produit ou service.

Ce modèle utilise souvent un diagramme (Force ou diamant de porter) en forme de toile d’araigné (ou un graphique de type liens multidimensionnels.

 

 Voir : Audit Domaine d’Activité Stratégique EMOFF ; Evaluation Mercatique PESTEL ;