Lexique
Théorie de l'enracinement Imprimer Envoyer

La théorie de l’enracinnement repose essentiellement sur le fait qu’un individu et particulièrement un manager, dirigeant cherche à se rendre irremplaçable, ou incontournable par sa position, pour empécher certaines évolutions, actions de contrôle, etc.


Remarque :

Ce type de comportement peut être gravement préjudiciable à l’entreprise, mais aussi aux actionnaires.

C’est pour cette dernière raison qu’il est parfois évoqué par ces derniers alors que les choix du dirigeant peuvent être justifiés par des intérêts industriels …

 

Deux solutions peuvent être envisagées :

- Si cette personne possède des aptitudes et compétences mais aussi des qualités pédagogiques l’orienter vers un rôle de mentor peut servir de nombreux intérêts sans créer de conflit ;

 

- Si ce responsable de haut niveau perturbe les performances de l’entreprise, il est possible de passer par un manager de transition pour organiser rapidement le changement.

 

 Voir : Actionnaire ; Aptitudes ; Comportement ; Dépositaire ; Effet GVT ; Effet noria ; Johari ; Loi de Parkinson ; Management des 3% ; Management de transition ; Manager ; Mandat ; Mentor Plan de succession Ressources humaines ; Théorie de l’agence ; Théorie des signaux ;