Lexique
Analyse d'activité - d'affaire Imprimer Envoyer
L’analyse d’activité au sens large pour toute organisation du domaine public ou privé ou l’ananlyse d'entreprise dite aussi d’affaire drapeau-fr= Business Analysis drapeau-gbp pour celles à caractère lucratif, rejoignent bien d’autres concepts de recherche d'efficience, performance pronées par le Management Intelligent, l’Excellence Opérationnelle etc.

Attention : Aujourd'hui dans bien des domaines l'analyse ne se résume pas au seul constat du passé. Et encore moins à des évaluations exclusivement financières, comme ont pu le pratiquer bien des "contrôleurs de gestion" et l'ingurgiter des soi-disants "Responsables"...
En effet, maintenant il faut être en mesure d'évaluer aussi les potentiels y compris par rapport à des coûts, risques et dysfonctionnements cachés mais aussi forces dissimulées tels que les talents humains porteurs d'initiatives, innovations, etc.
La vrai valeur, notamment d'une entreprise, restera toujours plus réelle dans l'appréciation de ses actifs et passifs comptables auquels ont ajoute les forces et faiblessses réelles et potentielles pour en faire un tout. Plutôt que dans celles des marchés trop souvent manipulateurs pour servir les intérêts des seuls spéculateurs...

Cette activité considérée, faussement, comme récente, s'inscrit parfaitement dans le "Nouveau Paradigme du Collaboratif" et particulièrement sur toute pratique d'élicitation et d'évaluation d'intérêts convergeants d'une entité.

Le concept "Analyse d'affaire" Business Analysis, est décrit dans le BABOK = Corpus des connaissances de l’IIBA (Voir ci-dessous)
 
C’est une pratique qui devrait être incontourable dans chaque entreprise car elle porte une volonté de conduite du changempent et quand c'est nécessaire de transformation de l'organisation.
Elle devient indispensable en amont du management de projets avec comme principe d'étudier chaque sujet soumis avant d'envisager de le valider en lui affectant un dégré de priorité...Et evidemment cette activité est là aussi pour soutenir chaque projet ou le stopper dans son cycle de vie.

En cela cette activité s'intègre parfaitement dans une organisation de type « Bureau Stratégique des Projets" que certains désignent, seulement, sous le vocable " PMO - Project Management Office" .
 
L’Analyste d’entreprise  = Business Analyst, est souvent un consultant interne notamment entre directeur qualité ou d'un Bureau de management des projets - BMP-PMO. Il peut aussi être un consultant externe mais attention cette fonction stratégique et organisationnelle peut toucher des points confidentiels...
Cet acteur doit être impliqué et pas seulement concerné, bien en amont de la validation de tout projet. Car il faut garder à l'esprit que sa démarche est avant tout celle d'une analyse de l'intérêt global de d'entreprise. Et que cet intérêt n'est pas exclusivement financier

L'un des fondamentaux de cette pratique est l'analyse de la valeur, tant au niveau des enjeux, objectifs, moyens etc.
Ce ne sont pas seulement les coûts qui doivent être analysés, mais l'ensemble des exigences ! 
Le BA devra faire tout son possible pour vérifier qu'un projet sera utile, réalisable et profitable. Il devra donc maitriser bien des techniques et outils pour valider ou non un projet ou permettre aux décideurs de le faire si celui-ci est trop important, pour relever de son seul pouvoir de décision ou de celui d'un BSP.
Ainsi l'analuste d'affaire utilisera bien des pratiques pour évaluer pour favoriser les prises de décisions ex :
  - Evaluation du Niveau de maturité Tecgnologique= TRL vs ISO 16290  
  - Analyse par les options réelles = AOR

L'analyste doit s'attacher aux besoins, moyens et pratiques, incluant la stratégie.
L’objectif est l’efficience. Ainsi il doit permettre d’optimiser les prises de décisions notamment par la congruence pour péréniser les activités rentables.

L'analyste projet sera un acteur majeur d'argumentation auprès des décideurs, du donneur d'ordre, "Client", ceux que l'on nomme "sponsor" (même si ce terme globish est totalement inadapté à la situation et tout particulièrement sur le plan fiscal, en France) .

Si le projet est validé l'analyste d'affaire, ne sera pas dans l'équipe projet.
Mais il sera un fervent soutien du Manager de projet (et non chef ce terme en lui-même dénaturant la qualité des relations d'une équipe...)
 
C’est une approche voisine du « lean project management » qui permet la « transformation organisationnelle».

Le BABOK bien que n'étant pas une méthodologie ultre détaillée n'en demeure pas moins un excellent guide de référence.
Il est un peu comme le PMBOK pour le management de projet.
Le BABOK identifie 6 concpets de base :
- Le contexte - Les besoins - La valeur ajoutée - Les solutions - Les parties prenantes - Le changement -
 
           
Et les différents concepts intégrant le terme analyse ex :
Analyse financière ; Analyse fonctionnelle ; Analyse par les Options Réelles ; Modèle d’analyse de portefeuille. ;
 --------------------
 Infos :
- IIBA est l’association professionnelle en Business Analysis qui propose le BABOK.
    Voir aussi l'association française IIBA qui édite et met à disposition une traduction de 859 termes

- Article de Georges Bridges (Certifié : MS et PMP) consultant – formateur en management de projet et business analysis pour le compte d’International Institute for Learning (IIL) :
 --------------------
 Réf. Pro. : Voir solution prenant en compte cette terminologie :
- The Busy BA : le blog de la business analysis animé par IIL