Lexique
Confiance Imprimer Envoyer

Du latin « Con fides » = Avec foi drapeau-fr= Faith drapeau-gbp Confiance drapeau-fr = Vertrauen drapeau-all ;  alt drapeau-cn ;

Ethimologiquement, la confiance est en rapport avec la foi en quelqu'un ou quelque chose.

Ainsi ce peut être de l'assurance, du courage que l'on peut avoir en soi, en nos propres capacités ou notre chance...  

C'est aussi ce qui nous incite à nous fier aux personnes, à une information, un groupe... qui inspire cette confiance.

 

Cette confiance vient de la conscience. Cest un ressenti, un sentiment.
Une chose ne peut avoir de conscience ni de sentiment, même l'ordinateur le plus sophistiqué.
C'est le cas aussi pour les entités, notamment personnes morales. En revanche celles-ci peuvent avoir une réputation, un capital de confiance, tout celà s'étant fait grâce aux individus qui composent ces entités et ceux qui portent des appréciations sur elles.

 Alors pourquoi de nombreux managers d'organisations ou décideurs économiques et politiques invoquent-ils la confiance que peut avoir, selon eux, une entreprise ou un groupe, celle d'un Etat, une collectivité ou même association ? Certains vont jusqu'à prétendre que "le marché est confiant

On peut avoir confiance ou pas dans l'une de ces entités, dans sa voiture, le fonctionnement de sa douche de son téléphone ou dans les marchés, etc.
Celà reste une croyance toute personnelle donc propre à chacun et on peut, éventuellement, la partager avec d'autres.
C'est ainsi que pour tout un tas de raisons, louables ou non, on peut faire du prosélytisme, réligieux, économique, philosophique et même pour les jeux d'argent, etc. Que ce soit pour influencer, convaincre, faire des adeptes et même spéculer...

Mais toutes ces entités goupes, y compris informels dont les lobbys, ne peuvent avoir ni conscience ni sentiment donc pas de confiance. Seuls les humains et mêmes les animaux en sont pourvus et ce ne sont pas les exemples qui manquent.

Voilà bien l'un des points clés de la communication.

Ce n'est pas par ce que vous avez des "amis " sur les réseaux sociaux et en qui vous avez suffisemment confiance pour leur confier vos états d'âmes, vos photos, vos coordonnées et bien d'autres informations sur vous ou votre etourage, que vous êtes connus et surtout aimés... Alors ne venez pas vous plaindre si l'un de ceux qui ont profité de votre confiance vous trahit en faisant un mauvais usage de vos "dons"...

Et dans vos organisations !
Ne croyez pas et fuyez ceux qui vous disent "... il faut avoir confiance..." ou "l'entreprise à confiance en vous..."
La confiance c'est comme le respect, elle ne se décréte pas, ne s'impose pas, mais se mérite.
Même ce que l'on vous présente comme un "contrat de confiance" n'est qu'un engagement juridique et pas du sentiment.

Ce sont, la qualité de vos actions, ce que vous offrez à d'autres, l'état d'esrit dans lequel vous le faites et bien d'autres principes de respect d'autrui et de votre environnement qui permettront à d'autres d'apprécier. Et le cas échéant c'est chacun de ceux là qui décidera s'il vous accorde sa confiance, celle de son groupe, à vous et éventuellement à votre entité.

Le collaboratif est un état d'esprit et un mode de fonctionnement qui favorise la confiance.
Pour ceux qui oeuvrent ensemble, il conforte la relation sur des échanges constructifs qui forgent la qualité et la durabilité de la confiance.

D'autres observent ces groupes qui pratiquent le collaboratif, leurs bonnes pratiques et résultats souvent synonymes de performances. Une seule de ces appréciation pourra vous être favorable, comme pour une recommandation, prescription. Au delà c'est le nombre de ces observateurs, potentiellement clients et fournisseurs, qui participent à votre réputation et détermine votre notériété donc votre indice de confiance.

C'est autrement plus crédible que ce que font les organismes de notations.
Qui ne se réfèrent au mieux qu'à un panel et à un questionnaire, souvent limité et parfois orienté, qui souvent n'est pas le reflet de la réalité.
Au pire et de plus en plus prédominant sur le plan économique voir ces agence, autoproclamées, de notations. Dont certaines sont totallement inféodés à des entités mercantiles et spéculatives, directement intéressés par l'influence de la diffusion même de ces notations, évaluations et donc jugements publics.
Nous avons tous pu constater la gravité des conséquences des soit-disants indices de confiance octroyés, par ces agences, à des entreprises et pays, sur des critères incomplets, alors mêmes que ceux qui étaient bien notés était des manipulateurs notoires et pour certains des escrocs déjà bien identifiés.
Bonjour les amis et la confiance ! et revenons à la sémentique pour ne pas tout confondre.
Vous pouvez, aimer la confiture, avoir confiance en votre marque et pourquoi pas faire de celà le summum de votre vie sentimentale en vous goinfrant seul sur votre chaise face à vos réseaux sociaux avec qui vous partagerez, virtuellement, cette passion. 
Mais les gens heureux donnent un autre sens au verbe aimer, au qualificatif d'ami, à la sincérité, au respect etc. Pour ceux-là le bonheur est tout autre, à la fois intime et partagé, intense et varié.. voilà bien des recettes y compris de confitures qu'il est bon de découvrir en confiance pour mieux les apprécier.  

voir Voir : Abus de confiance ; Analyse transactionnelle ; Confidentialité Dol Fiduciaire ; Manipulation mentale ;  Mentor ; Motivation ;  Risques ; Travail collaboratif

 

--------------------

infos Infos :

- Livre : « Un monde sans loi » La criminalité en images. Découvrez « l’économie casino », les pratiques de blanchiment, La coopération judiciaire conçue pour échouer, etc. – Ed. Stock


- L'excellent article de Jean-Louis CHAMBON diffusé par "Vox-Fi" le blog de la DFCG

    " La confiance dans tous ses états