Lexique
Génération (s) : BB, X, Y Imprimer Envoyer

 

Générations : BB, X, Y selon William Strauss et Neil Howe.

 

Typologies de clientèle et de prospect selon leur génération :

Grande génération : 1900 à 1925 Issue de la révolution industrielle du XIXème siècle.

C’est la génération des classes entre laborieux de terrain entre secteur agricole et industrie et ceux, biens nés qui possédaient déjà les biens matériels et financiers pour lancer ces nouvelles activités lourde à mettre en place et à gérer.

Il faut remarquer que certains de ses dirigeant, dits paternalistes, ont mis en place dans leurs entreprises des services sociaux au profit de leurs salariés comme le logement, se qui deviendra plus tard le « Comité d’entreprise »

 

Génération Silencieuse dite aussi de tradition : 1925 à 1945

Respectueuse de traditions elle n’a pu connaître le développement souhaité du fait des nombreux conflits armés par le monde.

Pourtant beaucoup livrés à eux-même ont créé dans tous les domaines et surtout de nombreuses entreprises. Pour les mêmes raisons beaucoup d’entre-eux ont su assumer de nombreuses responsabilités et faire. C’est donc la génération des pragmatiques, des « self-made-man »

 

Génération BB = Baby Boomerdite d’expérience et propriétaire : 1945 à 1960-63.

Bénéficiant du soutien de leurs ainés et de la relance économique mondiale d’après guerre ils capitaliseront les expériences et seront acteurs de l’expansion économique.

Ils auront pour objectif de devenir propriétaires de leurs épargne, création, entreprises domicile, et autres biens mobiliers notamment de confort.

Nombreux seront les autodidactes et nouveaux riches. Ils vont également porter la révolution des mœurs et le développement de la consommation surtout de loisirs.

 

Génération X dite Sacrifiée ou, tampon, nomade :

Née dans les années 1960-80, en recherche de nouveautés surtout technologiques, souvent passionnés de jeux électronique et d’informatique, sensible aux publicités et notamment télévisuelles et aux achats par internet.

Beaucoup plus qu’avant ils seront diplomés et dans de nombreux domaines techniques.

Ainsi ils seront les exécutants de la génération précédente qui s’est fait une place hiérarchique dans l’entreprise ou dans les administrations qui se sont très largement développées et ont beaucoup recruté.

 

Génération Y dite Why, « Digital natives » ou mondiale : Née entre 1980 et 1995.

Postérieure à la génération X elle se caractèrise davantage par un comportement dit de tribu au langage parfois particulier.

Globe-trotters, ils sont aussi adeptes des outils de communication distante dont Internet et assistat électronique de poche, surtout pour rester en contact(s).

 

Ces « Yers » (contraction de Whyers) ont leur modes qui leur servent d’identifiant et ne souhaitent en général pas se mélanger aux autres catégories. Cependant ils sont indépendants et pensent à court terme privilégiant leur bien être personnel.

Ce type de prospect est qualifié, par certains « mercateur », de client infidèle, volatile, qui s’envole dès que son coup de coeur ou la mode change.

 

Ils ont un comportement plutôt « Usage » que « Propriété » et souhaitent avant tout se faire plaisir surtout par ce que les valeurs des anciens ne leurs paraissent pas probantes, telles que hiérarchie, épargne, rétribution à l’ancienneté, les journées de 8h surtout à plages fixes, etc.

 

Dans l’entreprise ils ne respectennt quasiment que ceux qui ont à leurs yeux en rôle de Mentor.

Dans ce cas la collaboration sera exceptionnelle, bénéficiant des atouts cumulés de 2 générations X et Y. Sur ce point des enquêtes mettent en évidence que ce n’est pas la rémunération qu’ils privilégie mais d’autres motivations liées aux projets et à ceux avec qui ils les réalisent (Start-up).

Ils sont faits pour les remue-méninges, le travail collaboratif

Ils ont besoin dêtre évalués souvent pour se remettre en cause, se comparer aux autres et surtout être récompensés sur leurs résultats. D’où le fait qu’il conçoivent mal la rétribution à l’ancienneté pensant que seul le mérite la justifie.

 

D’autres pensent que ce sont des porteurs d’idées et à ce titre des acteurs du changement.

Sont-ils pour autant de véritables entrepreneurs porteurs de projets ou des cobayes du type « telereality » ?

 

Génération Z : Née depuis 1995

 

En tout état de cause toutes ces particularités font bouger… Et ces évolutions vont probablement servir le concept de management intelligent !

 

 Voir : Abandonniste ; AIDA Analyse transactionnelle ; Comportement ; CSP ; Ethologie ; Etude d’usages et attitudes ; Management des Relations de Partenariat-PRM ; Management Intelligent ; Mentor ; Mercatique ; Prospect ; Pyramide des besoins Remue-méninges ; Sémiotique ; Score d’appétence ; Taux d’attrition ;

 

--------------------

 Infos :

« La Gen Y… Qui sont ces jeunes de 20 à 30 ans ? »

Article de Marie Jeanne Huguet Spécialiste PNL et dirigeant d’Abondance consulting