Lexique
Management de Transition Imprimer Envoyer

Le management de transition, comme son intitulé l’indique :

    - Relève du domaine stratégique d’une entité ou d’un groupe.

    - Est limitée dans le temps.

 

Attention Ne pas confondre : Management de transition et Interim Management  .

En effet l’intérim, c’est le temps pendant lequel une fonction vacante est exercée par un autre acteur que le titulaire, quel que soit le niveau hiérarchique.

L’intérimaire peut éventuellement rester dans l’entreprise à l’issue de la mission pas le manageur de transition !

 

Cette mission doit permettre à l’entité d’optimiser sa gestion du changement pour atteindre de nouveaux objectifs.

Cette solution, limitée dans le temps, est une alternative au  recrutement durable, soit pour des raisons de disponibilité ou aptitudes ou de compétences spécifiques des dirigeants en place, soit pour des questions de budget ou surtout de temps pour réaliser un projet.

 

Les situations qui conduisent le plus souvent au choix de manageurs de transition sont souvent issues de crisesou de la volonté des dirigeants et actionnaires de s’adjoindre des compétences précises pour changer de gouvernance ex :

    - Départ d’un dirigeant clé ;

    - Fusion ou acquisition ;

    - Reconversion industrielle ;

 

La mission prise en charge par le manageur de transition est :

Spécifique à chaque cas. Il faut donc que la confiance soit parfaite avec le demandeur.

C’est notamment ce qui va permettre de faire un diagnostic objectif de situation puis de réellement apprécier les moyens mobilisables pour atteindre des objectifs précis dans un délai  imparti.

Souvent dictée par l’urgence d’une situation et la mision soumise à de nombreux aléas compte tenu des enejux économiques, financier, sociaux  et des moyens matériels humains, de communication et donc financiers qu’il va falloir envisager et mobiliser ;

Conçue en mode projet, et souvent en portefeuille de projets, notamment pour définir les méthodes et moyens surtout rélationnels qu’il est indispensable de conforter pour avoir une chance d’atteindre les objectifs prévus. En effet les aspects financiers sont le plus souvent secondaires et conditionnés à la qualité des relations internes et externes.


Certaines structure du Management de transition proposent non seulement de travailler en mode projet mais surtout d’adjoindre au chargé de mission un directeur de projet.  Ce binôme présente plusieurs atouts majeurs pour le client.

- D’une part le manageur de transition peut bénéficier des avis de son directeur de projet ou de ses autres collègues du cabinet pour infirmer ou confirmer un diagnostic ou une action particulière.

- D’autre part ce Directeur de projet est présent dans les réunions avec le client qui bornent l’évolution du projet.

 

Les besoins, des demandeurs, dictés par les enjeux et la volatilité des marchés, sont tels, que de plus en plus d’entités du domaine privé et public font appel à ces spécialistes externes rompus aux situations de crise.

Ceux-ci sont le plus souvent des anciens directeurs généraux, administratifs et financiers, ingénieurs projets dans les domaines industriels, etc. qui ont l’avantage de bien connaître les rouages d’entreprise, le contexte des relations sociales et la pratique des méthodes et outils perfectionnés de gestion.

Ainsi de multiples entités se sont développées pour proposer ce type de mission pour différentes fonctions ex :  DAF, DG, Directeur d’usine, etc.


Indépendants ou organisés en cabinet ce ne sont pas des consultants car selon l’adage, les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Eux, décident de s’engager personnellement  surtout dans des situations d’urgences et dans des situations qui ne sont pas gagnés d’avance.


Ce sont donc de véritables acteurs qui savent prendre les rênes d’une entité avant de les remettre entre les mains de leurs dirigeants et gestionnaires après avoir optimisé et souvent sécurisé une organisation.

Ont peut les qualifiés de compétants, pragmatiques et responsables

 

L’important dans ce type de mission c’est de créer un climat de confiance entre le client et le « Manager de Transition ». Cette confiance permettra un peu comme chez le médecin de parler ouverttement des problèmes, de les reformuler, afin qu’un diagnostic, un audit approfondi, puisse servir de base au démarrage d’un véritable projet efficient.

 

 Voir : Amélioration continue ; Analyse par les Options Réelles ;  Beyond budgeting Conduite du changement EMOFF-FFPM Equilibration Evaluation ; Gestion Globale de la performance ; Gouvernance ; Gouvernance des risques et conformités Loi de Parkinson ; Management de la valeur acquise ; Management de projet ; Management intelligent ; Manager ; Mandat ; Mentor ; Ordre de mission ; Opération de recentrage ; Organisation ; Performance ; Rapport ; RCE REEL Système de Management Intégré ; Théorie des contraintes : Transformation organisationnelle ; Travail collaboratif ; Visite de terrain ;

 

Voir aussi : Capital => d’amorçage => Investissement => Risque ;

 

--------------------

  Infos :

Conférence PMI® organisée par Axcion avec l’AFMDT et ACTISS Partners  au CESI .

« Le Management de Transition est-il un Fossoyeur ou Sauveur d’Entreprises et d’Emplois ? »

 

--------------------

 

ref pro Réf. Pro. : Voir solution prenant en compte cette terminologie :

actiss ACTISS Partners Cabinet spécialiste du Management de Transition : En temps de crise et pour des projets stratégiques. Le manager de transition assisté d’un  directeur de mission, prend les rênes, pour redresser la situation, avant de les remettre aux dirigents et gestionnaires.

 

-  transitiss  Transitiss  Management de Transition & Transmission d'Entreprise :

Confortez votre équipe de direction, soyez accompagné pour valoriser votre entité et dans vos négociations de transmission …